jeudi 31 mai 2018

Mes premiers coups de coeur de 2018

Hello les lecteurs !

Je vous retrouve aujourd'hui dans un nouvel article pour parler de deux lectures qui m'ont plus que plu en ce début d'année !

Au programme, deux coups de coeur: une suite de série et un premier tome !


  • Sauveur et Fils saison 3 par Marie-Aude Murail (école des loisirs)

Résumé du premier tome : Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme… 
Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien.
Mais à toujours s’occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ?



C'est avec un immense bonheur que je me suis replongé dans cette saga si chère à mon coeur, avec Sylvie (La Papote livresque) et une abonnée. 

Encore une fois, et sans grande surprise, j'ai adoré ce troisième tome 



  • Le suivant sur la liste T1 par Manon Fargetton (Intégrale de chez rageot)

Résumé du premier tome: Izia bifurqua dans la rue du collège. Elle consulta sa montre. Parfait. Izia collectionnait les mots sur son carnet de liaison et se faisait un devoir de ne jamais arriver à l'heure. Elle leva un sourcil étonné en apercevant Nathan qui déboulait sur son vélo à l'autre bout de la rue. Elle s'apprêtait à traverser en snobant le passage clouté lorsqu'une Mercedes aux vitres teintées surgit du carrefour. Trop vite. Beaucoup trop vite.

Elle distingue sans peine le regard déterminé du conducteur qui enfonçait la pédale d'accélérateur.

La voiture était déjà sur Nathan.

Elle cria.






J'avais acheté ce livre un peu par hasard, l'année passée, à la foire du livre de Bruxelles et c'est seulement un an après que je l'ai commencé sans trop attendre. Et qu'est-ce que j'ai aimé ce bouquin ! D'ailleurs, c'est sans doute une de mes meilleures découvertes depuis bien longtemps. 

Tout d'abord, la plume de Manon Fargetton est hyper additive. Elle a le don de nous retourner le cerveau et nous entraîne de son récit avec une facilité déconcertante. L'autrice arrive à mêler descriptions et action, le tout avec plein, plein de références actuelles qui vous feront certainement sourire. 

Ensuite, l'intrigue est absolument haletante et palpitante ! Les retournements de situation s'enchaînent et rien n'est prévisible. Quand on commence ce livre, il est impossible de s'attendre à la fin que nous offre Manon Fargetton tant elle est diaboliquement bien cachée !

Les personnages aussi sont un point positif pour l'histoire car le fait qu'ils soient fin permet aux lecteurs de s'identifier à l'un d'entre-eux, au moins. Ils ont tous une personnalité bien distincte et ne regorgent pas de clichés comme on pourrait peut-être le penser au début du récit. 

Enfin, eh ben... on va parler de la fin ! Elle m'a d'abord rendu triste et puis, je me suis retrouvé complètement sur les fesses ! C'était incroyablement bien joué ! Je n'a rien vu venir et Manon Fargetton arrive à nous surprendre jusqu'au bout puisqu'avant le dernier chapitre, on croit à une fin plutôt "paisible". Ces dernières pages remettent donc tout en cause et promettent un deuxième et dernier tome plus que génial !

En bref, un excellent premier tome qui va vous surprendre et que vous ne pourrez plus lâcher ! J'ai vécu un moment de lecture intense et je me souviendrai longtemps de toutes les émotions ressenties en compagnie de ce bouquin ! A découvrir absolument ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire